×
Besoin d'aide ?
01 42 61 88 00
contact@formalight.com

Notre guide sur le rachat de site internet

Le rachat d’un site internet peut être l’occasion de réaliser son projet de changement de carrière professionnelle. Avec l’essor du secteur numérique et le développement des sites marchands, les opportunités de rachat sont nombreuses.

Avec la reprise d’un site, l'acheteur pourra profiter pleinement de la notoriété et de la visibilité du site sur les moteurs de recherche. Toutefois, l’opération peut se révéler décevante sur le plan professionnel et financier.

I- Vente d’un site internet

Quel que soit le secteur d’activité d’un site, le commerce en ligne se développe et représente un potentiel de ventes et de chiffre d’affaires intéressant.

De nombreux sites e-commerce font l’objet d’une cession de fonds de commerce, parfois pour un montant élevé, notamment lorsqu’il s’agit d’un site parvenu à lever des fonds et à développer ses ventes.

Néanmoins, la concurrence est rude sur le web et la bonne santé financière des sites marchands fragile. Pour les petits sites internet, être présent dans les premiers résultats des moteurs de recherche, condition indispensable pour obtenir un trafic intéressant, est difficile. Pour les sites qui ont émergé sur le web, une baisse de rentabilité brutale peut survenir après plusieurs années d’exploitation prospères.

La reprise de site internet est une opération financière à risque. Elle peut toutefois s’avérer rentable, à condition que l'acheteur soit un vrai professionnel et soit accompagné d’une équipe d’experts du e-commerce qui réalisera une action efficace en matière de référencement et de publicité . Un site web mal exploité, mais basé sur un potentiel et un business prometteur peut devenir rentable grâce à une bonne gestion et des investissements de développement commercial.

II- Audit de site

Pour la reprise d’un site marchand, il faut s’appuyer sur une agence web, professionnelle de l’e-commerce, pour la réalisation d’un audit complet du site.

L’agence se chargera de l’évaluation de divers paramètres aussi bien en matière technique qu’en termes de webmarketing. Ses principales missions consistent à :

  • Veiller à ce que la navigation à travers le menu, le moteur de recherche interne et le menu soit intuitive.
  • Améliorer la conversion. En effet, les pages d’atterrissage ou landing pages jouent un rôle important en matière de finalisation d’une vente.
  • Assurer le SEO (référencement naturel). Il ne faut pas négliger le contenu rédactionnel, tant en matière de quantité qu’en matière de qualité. L’autorité du domaine influe grandement la notoriété du site. L’analyse de la présence de backlinks fait aussi partie des gages d’une bonne visibilité.
  • Etudier de près l’aspect technique en vue d’une meilleure performance du site, comme par exemple le temps de chargement d’une page.  

D’autres critères ne doivent pas non plus être négligés, notamment l’optimisation du merchandising et l’utilisation d’outils de fidélisation efficaces.

Par ailleurs, il est indispensable de recourir à un expert-comptable qui se chargera de l’analyse financière, fiscale et comptable, sur certains points bien définis, dont la trésorerie, les besoins en fonds de roulement, l’équilibre entre le passif et l’actif, sans oublier le CA.

III- Reprise d’un nom de domaine existant

Au lieu de reprendre un site internet, des entreprises qui envisage la création d’un site web avec une adresse exacte choisissent le rachat de nom de domaine.

Pour racheter un nom de domaine, il faut rechercher son propriétaire.

Si le nom de domaine correspond à un site Internet, il est possible de contacter son administrateur via les mentions légales.

Si le nom de domaine est déposé mais n’est pas utilisé, il faut consulter la base de données Whois du registre des noms de domaine en charge de l’adresse. Chaque registrar est dans l’obligation de créer un dossier central dans lequel sont inscrits les noms de tous les propriétaires d’URLs ainsi que leurs contacts. Ces bases de données sont publiques et gratuites d’accès. 

Il est possible  d’achat ou recourir à l’accompagnement d’un intermédiaire qui assurera la négociation financière liée au rachat.